Saint Martin sur OustJosselin

Le deuxième jour

Aïe mon dos... La nuit a été froide en plus... Après un réveil sous le soleil et un bon café (pains au chocolat pour anneso !) pour nous réconforter, nous plions la tente et partons pour cette deuxième journée. Moral toujours au top !

J’ai super bien dormi ! Mon maître Yoda m’avait conseillé de bien me couvrir car les nuits seraient fraîches… et j’écoute toujours maître Yoda !!! Mais il semblerait que chez lui ce soit : « Fais ce que je te dis pas ce que je fais ! ». Quant au café nous verrons plus loin l’extrême nécessité de ce breuvage matinal… (ouah le suspens de fou !)



Nous longeons le canal, c'est magnifique et très bien adapté au niveau cyclo d'anneso. Nous atteignons Malestroit, mon vélo attire beaucoup la curiosité, j'ai des fois l'impression d'être la Reine d'Angleterre tellement je dois faire de coucous !! Mais j'aime bien ça, j'avoue ! J'adore ce vélo et j'aime en parler avec les vacanciers intrigués. la question récurrente : "Est-ce que c'est plus difficile qu'un vélo droit ?" Essayez et vous verrez !!

Effectivement le parcours est très agréable… j’ai parfois l’impression d’être Annie Pujol car je reste à côté du trike de Sylvain en souriant pendant que la foule en délire lui pose plein de questions sur son « drôle d’engin » (Pas de pensée dépassant le cadre du vélo ici… ah quel humour !).

Nous mangeons à Montertelot, tout est trop bien fait pour les cyclotouristes : bancs, pelouses confortables, toilettes, tranquilité pour la sieste... trop bien !! Nous prenons un café au bistrot du coin avant de repartir sur nos fidèles montures pour une superbe destination !





Montertelot : souvenir douloureux : j’y ai perdu mon couteau… le petit là à gauche sur la table…



 

L'arrivée à Josselin est superbe !! Le chemin de halage roule très bien et les écluses sont très fleuries.

C'est le moment de la photo souvenir !!

Encore merci au petit papy et à la petite mamie que nous avons croisés pour nous avoir pris en photo car le premier essai de Sylvain avec le retardateur nous prenait des pieds aux mollets…

A l'entrée de la ville, nous tombons sur le gite d'étape. Il faut monter jusqu'à la mairie pour réserver, ça grimpe fort !! Mais l'idée d'un lit confortable nous motive !!

 

 

Merci, merci et encore merci, c’était trop beau, le gîte était super chouette… Pour info mes fesses et mes cuisses signalent encore leur existence par intermittence.


L'endroit est superbe et propre... la vue est magnifique. Nous posons les vélos et allons nous promener dans cette charmante ville médiévale, anneso est aux anges... normal, c'est une prof d'histoire !





Nous parcourons toute la ville et visitons le clocher, la vue est magnifique. Encore une bonne journée. 42 km parcourus, nous profitons de la nuit dans des lits confortables...