MissillacSaint Martin sur Oust

Le premier jour

Enfin le grand jour... après des mois à étudier les guides pour déterminer le meilleur parcours, nous y sommes ! Nous partons de Missillac le dimanche 13 juillet après quelques parties de Scrabble (obligé !) la veille avec la grand-mère d'anneso... j'ai tout perdu... pas grave, je suis super motivé à l'idée de partir avec mon nouveau vélo : c'est un tricycle couché, un trike. Moral au top, il fait beau.

Contente et fébrile à la fois de partir… vais-je y arriver ? De toute façon j’ai décidé que j’y arriverai ! Et puis si ça va pas… Mamie n’est pas loin !!! (Toujours avoir un plan B !)

Les premiers coups de pédale sont plutôt agréables et nous gagnons vite Redon, 22 km déjà effectués sans peine. Nous nous achetons des petits drapeaux bretons pour les fixer sur nos vélos... histoire de s'y croire encore davantage. Direction le chemin de halage du canal de nantes à Brest! J'encourage anneso à s'économiser et à gérer son effort en lui apprenant les conseils du mythique Vélocio. Nous croisons quelques cyclos sympas, c'est cool le cyclotourisme.

Premiers tours de roues sympas… même si j’ai dérayé au bout de deux kilomètres… les 22 kms s’enfilent sans difficultés et nous nous arrêtons au marché de Redon acheter de quoi nous substanter. J’écoute attentivement les conseils de mon coach et tout se passe bien… entre autres « boire avant d’avoir soif » et « manger avant d’avoir faim »… un vrai maître Yoda !!!!

Tranquillement mais surement nous progressons, l'allure est bonne. Les écluses, de plus en plus fleuries, défilent et nous arrivons à notre camping à Saint-Martin-sur-Oust sans difficulté. L'endroit est tranquille... vraiment tranquille... nous montons la tente. La première nuit sera difficile pour moi car nous avons décidé de dormir sur des matelas de plage pour minimiser le poids des bagages, une mauvaise idée mais pas le choix, je vais devoir supporter cet engin de torture pendant une semaine !! Heureusement, mon vélo est confortable...

Bilan de la journée : 48 km parcourus et la sensation d'être vraiment en vacances... ça commence bien !

Première journée : Bilan : le vélo ça fait mal aux fesses et aux cuisses mais surtout aux fesses ! et puis c’est aussi super sympa de voir les paysages sous un angle différent… N’empêche que demain, pour mieux admirer les paysages je mettrai deux cyclistes rembourrés aux fesses !